Il faut travailler, sinon par goût, au moins par désespoir, puisque, tout bien vérifié, travailler est moins ennuyeux que s'amuser.

Explication de cette citation :


Dans cette citation, Charles Baudelaire souligne l'importance du travail, même si celui-ci peut sembler ennuyeux. Selon lui, il vaut mieux travailler par nécessité et désespoir que de s'amuser, car le travail peut apporter une certaine satisfaction et un sens à la vie.

Cette citation est tirée du recueil de poèmes Les Fleurs du Mal, publié en 1857, où Baudelaire exprime son état d'esprit mélancolique et sa vision de la vie moderne. Elle reflète également sa conception du travail comme un moyen de s'échapper de l'ennui et de la vacuité de l'existence.

A propos de l'auteur


Qui est Charles BAUDELAIRE ? Découvrez sa biographie, ses oeuvres ainsi que ses meilleures citations. Charles-Pierre Baudelaire est un poète français, né à Paris le 9 avril 1821 et mort dans la même ville le 31 août 1867 (à 46 ans).

Notre dictionnaire de citations vous propose plus de 30.000 citations triées par thèmes et par auteurs. Faites ci-dessous une recherche sur un mot clé ou sur une expression entière. Vous pouvez également choisir de consulter nos meilleures citations classées grâce aux votes des internautes.

Partager cette citation :


Vous trouverez ci-dessous des illustrations de cette citation de Charles BAUDELAIRE que vous pouvez facilement télécharger ou publier directement sur vos réseaux sociaux préférés tels que Facebook, Twitter, Instagram ou Pinterest.

Citations par auteurs


Citations Aldous HUXLEY

Aldous HUXLEY

Citations Confucius

Confucius

Citations George Bernard SHAW

George Bernard SHAW

Citations Hafid AGGOUNE

Hafid AGGOUNE

Citations James Dean

James Dean

Citations Jean DUJARDIN

Jean DUJARDIN

Citations Marquise de Lambert

Marquise de Lambert

Citations Martin Luther

Martin Luther

Citations Molière

Molière

Citations Raymond DEVOS

Raymond DEVOS

Citations William Graham Sumner

William Graham Sumner

Citations Yannick Noah

Yannick Noah