Albert Einstein - Biographie et citations

ALBERT EINSTEIN


ALBERT EINSTEIN

Albert Einstein (né le 14 mars 1879 à Ulm, Wurtemberg, et mort le 18 avril 1955 à Princeton, New Jersey) est un physicien théoricien qui fut successivement allemand, puis apatride (1896), suisse (1901), et enfin sous la double nationalité helvético-américaine (1940).

Bienvenue sur notre page dédiée aux citations d'Albert Einstein, l'un des plus grands génies scientifiques du XXe siècle ! Plongez-vous dans l'univers de la pensée novatrice et de l'imagination d'Einstein à travers ses paroles inspirantes et profondes. Sur cette page, nous avons rassemblé une vaste collection de citations soigneusement sélectionnées, qui reflètent la curiosité intellectuelle et la vision unique d'Einstein.

Laissez-vous inspirer par les réflexions de ce physicien révolutionnaire, qui transcendent les frontières de la science pour toucher les aspects de la vie quotidienne. Ses mots vous encourageront à questionner le monde, à repousser les limites de votre pensée et à embrasser l'émerveillement face à l'univers.

Que vous soyez un passionné de science ou simplement en quête d'une dose d'inspiration, notre page est là pour vous. Parcourez nos citations, imprégnez-vous de la pensée d'Einstein et laissez son héritage vous guider vers une réflexion approfondie et une ouverture d'esprit. Préparez-vous à être inspiré et à explorer les merveilles du savoir grâce aux paroles inoubliables de l'homme qui a changé notre compréhension de l'univers.

Biographie de Albert Einstein


Albert Einstein, né le 14 mars 1879 à Ulm en Allemagne dans une famille juive, manifeste dès l’âge de 5 ans son intérêt pour la science.
Il ne rentre pas dans le cadre scolaire et refuse catégoriquement l’autorité.
A 15 ans, il est renvoyé du Luitpold Gymnasium de Munich. Malgré d’excellents résultats en mathématiques, il dénigre la biologie et les sciences humaines.

Pour rejoindre sa famille émigrée en Italie, il obtient la nationalité suisse.
Il se voit refuser l’entrée à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich à 16 ans, pour finalement l’intégrer en 1896, après un an de préparation à l’Ecole Cantonale d’Arau en Suisse. Il y rencontre sa première épouse, Mileva Marie et le mathématicien Marcel Grossman, puis obtient son diplôme en 1900.

De 1900 à 1902, il étudie des ouvrages de référence, mais dans une grande précarité, car sans-emploi malgré moultes candidatures. Il délaisse alors le milieu universitaire pour un emploi administratif.
Le premier article scientifique de Albert Einstein est publié en 1901.
Albert et Milena se marient en 1903, et ont trois enfants Lierserl (1902), Hans-Albert (1903) et Eduard (1910).
En 1902, il est embauché à l’Office des Brevets de Berne, et fonde l’Académie Olympia, avec notamment Conrad Habicht. Courant 1905, Einstein lui transmet ses articles, concernant diverses théories dont celle du mouvement brownien, qui convergera vers sa thèse puis son doctorat le 15 janvier 1906.
1909 est l’année de la reconnaissance pour Einstein ; l’université de Genève le distingue docteur honoris causa. On l’invite en 1911 au premier Congrès Solvay, puis en 1913, on le nomme à l’Académie des sciences Prusse.
Dès 1914, Einstein emménage à Berlin où il intègre l’Académie royale des sciences et des lettres. Il se consacre entièrement à ses recherches et déclare ses opinions pacifistes. Il se sépare de Milva.
Son livre sur la relativité générale publié en 1916, présente une théorie qui concorde avec les recherches du physicien Arthur Eddington. La médiatisation de cet événement lui vaut la médaille Copley en 1925, la présidence de la ligue des droits de l’homme en 1928 et la médaille Franklin en 1935.

Juif et pacifiste, il est menacé par la montée du nazisme dans les années 1920. En 1933, il quitte l’Allemagne pour les Etats-Unis, où il tente en vain d’unifier la gravitation et l’électromagnétisme en une théorie, à l’Institute for Advanced Study de Princeton.
Le 2 août 1939, il rédige une lettre à Roosevelt, donnant son appui au projet Manhattan.

Le 18 avril 1955, Einstein meurt d’une rupture d’anévrisme.

Oeuvres de Albert Einstein

VOIR TOUS LES AUTEURS

La théorie de la relativité restreinte et générale

Édition française Gauthier-Villars 1956

1916

Pourquoi la guerre ?

Pourquoi la guerre ? avec Sigmund Freud.

1933

Comment je vois le monde

Essai politico-philosophique, où Einstein expose ses positions dans différents domaines : social, économique, politique, religieux, culturel et scientifique.

1934

L’Évolution des idées en physique

Histoire de la physique, de la mécanique de Newton jusqu’aux théories modernes (relativité, quanta), écrite en 1936 par Einstein et l’un de ses disciples à Princeton, pour financer le séjour de ce dernier.

1936

Voir d'autres AUTEURS


Pierre Doris

Pierre Doris

Maurice Druon

Maurice Druon

Georges DUHAMEL

Georges DUHAMEL

Guy BEDOS

Guy BEDOS

Marilyn Monroe

Marilyn Monroe

Elvis Presley

Elvis Presley

Jean de La Fontaine

Jean de La Fontaine

Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon

Moses Isegawa

Moses Isegawa

Gabriel Garcia Marquez

Gabriel Garcia Marquez

Jim Morrison

Jim Morrison

Ban Ki-moon

Ban Ki-moon